Le statut de loueur meublé non professionnel : qu’est-ce que c’est ?

 
Plus que jamais en 2021, le statut de LMNP est non seulement toujours d’actualité mais prend encore plus de poids avec l’alourdissement de la fiscalité sur l’immobilier. Mais quels avantages conférent ce régime ?

La location en Loueur Meublé Non Professionnel est un régime fiscal permettant d’investir dans l’immobilier tout en bénéficiant d’une fiscalité plus avantageuse que la location nue : réductions d’impôts et possibilité de récupérer la TVA.

Vous êtes imposé dans la catégorie des Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC). Dès lors, vous disposez de deux options ; soit vous optez pour le régime forfaitaire (micro-BIC) et vous serez imposé sur la moitié de vos loyers. Ou soit vous choisissez le régime réel et vous déduirez les charges et les amortissements de vos recettes, un dispositif qui diminue vos revenus locatifs donc vos impôts.

A noter : le LMNP, au forfait ou au réel, n'est pas concerné par le plafonnement des niches fiscales à 10.000 €. Et vous pouvez louer plusieurs logements sous ce régime.

Quelles sont les conditions pour disposer du statut LMNP ?
Le logement doit être loué meublé. Attention : la liste des meubles est précisément détaillée par dans un décret.

Les revenus tirés de la location sont imposés dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux (BIC). Vous êtes loueur en meublé non professionnel dès lors que vos recettes locatives sont inférieures à 23.000 € par an ou si elles représentent moins de la moitié de vos revenus globaux. Attention : si vos recettes locatives sont supérieures à 23.000 € par an ET si leur montant dépasse celui de vos autres revenus, vous relevez obligatoirement du statut de loueur en meublé professionnel (LMP).

LMNP : les avantages fiscaux
Vous pouvez choisir entre le régime micro-BIC (ou régime forfaitaire) et le régime réel. Votre décision dépend notamment du montant de vos recettes locatives.
  • Le micro-BIC
    Il s'applique si vos recettes ne dépassent pas 72.600 €. Vous profitez d'un abattement de 50 % sur les recettes (seule la moitié de ces dernières est imposable). Vous ne pouvez pas créer de déficits. Ce régime est intéressant si vos charges sont inférieures au seuil de 50 %.
  • Le régime réel du statut LMNP
    Au-delà de 72.600 € ou sur demande auprès du fisc si vos recettes sont inférieures, vous bénéficiez du régime réel. Vous déduisez alors des recettes l'ensemble des charges (intérêts d'emprunt, taxes, travaux, frais de syndic et de gestion, etc.) et les amortissements (faculté de déduire une partie du prix du logement des loyers lorsque vous les déclarez). Finalement vous diminuez vos recettes, donc vos impôts.

    En appliquant les charges et les amortissements, vous ne pouvez pas créer de déficits fonciers comme en location vide. Si un déficit apparaît, il est reporté sur les recettes locatives des années suivantes. Les amortissements sont reportables sans limitation de durée. Ce système vous permet ainsi de baisser vos recettes locatives pendant des années.


Vous souhaitez vous renseignez sur ce dispositif, contactez CPY expertise Comptable

 

Back to Top